La Route et la Technique

 

 

Guy Saillard est un pilier majeur de la réalisation de ce projet.
Architecte naval, il est aussi expert auprès d'assurances pour émettre un jugement sur la fiabilité de la conception et de la construction des navires qui partent pour le tour du monde.
Lui aussi est un indépendant et il le revendique.

Il a accepté la charge de diriger la remise en état de la planche que Stéphane Peyron lui avait demandé de construire pour traverser l'Atlantique entre New York et la Baule en 1987.

Avec lui tout problème n'est qu'un choix à faire entre diverses solutions, lui aussi aime les défis, la course contre la montre ne lui fait pas peur.

Dès la première rencontre à Pénestin, il commence une lecture expliquée de la route que Raphaëla empruntera :

Il établit alors le planning pour conduire les opérations et le 15 juillet, comme prévu, la planche est fin prête pour les premiers essais de navigation à la Turballe.

Sur ses conseils, Raphaëla teste différents types de voilure car maintenant il faut trouver la position stable et confortable qui permettra de faire cette traversée dans les meilleures conditions.

Pendant ce temps, Guy révise l'ensemble du circuit électrique sur la planche et des accessoires de navigation indispensables à une traversée en toute sécurité.
C'est une lourde responsabilité mais il connaît ce domaine comme personne et, en novembre-décembre 99, tout devrait être prêt sur les aspects purement techniques.