L'Aventurière et l'Entrepreneuse
Raphaëla le Gouvello

 

Après un parcours scolaire exemplaire qui la mène tout droit vers l'Ecole Vétérinaire de Nantes, et déjà passionnée de planche, elle décide d'orienter sa formation vers l'aquaculture.

Un séjour d'un an et demi aux Etats-Unis lui permet de compléter sa formation scientifique et de découvrir le Pacifique au nord de la Californie.

De retour en France elle rejoint l'entreprise "Aqualim" puis "Sanofi Santé et Nutrition Animale" où elle a la responsabilité de la section Aquaculture.

Des restructurations internes l'obligent à s'installer dans la région de Bordeaux et l'amènent à réfléchir à son évolution professionnelle.

Quelques rendez-vous décisifs au sein de son entreprise et à l'extérieur l'incitent alors à tenter l'aventure de l'essaimage : nous sommes en 1994 et l'entreprise "Stermor" voit le jour à Pénestin ("Ster" le fleuve et "Mor" la mer).

Le réseau des clients se met en place peu à peu et aujourd'hui l'Entrepreneuse peut affirmer qu'elle a réussi son pari professionnel.

Durant tout ce parcours sa planche ne l'a jamais quittée. Elle lui rend la sérénité dans les moments de doutes ou d'angoisses, et il y en a toujours lorsqu'on doit gérer sa société.

En 1980 et 1981 Raphaëla remporte les championnats de la Ligue Loire Océan.

En 1982 Raphaëla a tout juste vingt-deux ans, elle s'inscrit aux "24 heures de la Baule", une régate de planche organisée par Stéphane Peyron et ouverte à la fine fleur des véliplanchistes François Guy, Fred Beauchêne, John Van der Starre, Stephan van Den Berg, Raphaël Salle...).
Ils sont 36 au départ, Raphaëla est la seule femme participante.
Ils seront 18 à l'arrivée, Raphaëla est parmi eux.

C'est ainsi que Raphaëla, à l'aube de ses 40 ans, à la tête d'une entreprise, décide de relever ce défi : traverser l'Atlantique en solitaire... en planche à voile vous l'aurez deviné.